Chorale Saint Kizito Chorale Africaine, gospel, classique de Tours

Compte rendu du Pèlerinage du 18-20 mars 2016 au sanctuaire Sainte Anne d'Auray

20 avril 2016

La chorale Saint Kizito de Tours, chorale chrétienne, recherche, vit et annonce chaque jour une plus grande proximité au Seigneur à travers les chants et musiques. Pour se ressourcer, en dehors des temps de prières et d'animations, elle se retire chaque année en pèlerinage pour simplement passer du temps avec le Seigneur. Cette année, 31 personnes ont vécu une expérience riche et fructueuse de la transfiguration  du 18 au 20 mars 2016 au sanctuaire Sainte Anne d'Auray.

Après plus de 300 km de route, nous arrivions à l'Espace  Montcalm  de Vannes (en Bretagne) le vendredi 18 mars vers 23h30. L'Espace Montcalm est situé à une vingtaine de kilomètres du sanctuaire de Sainte Anne d'Auray. Après l'installation des pèlerins, le repas du soir, l'ouverture du pèlerinage par une prière et le rappel du programme par Emmanuel HEGBE, le responsable de la vie spirituelle et sociale de la chorale  et  les vœux d'un fructueux pèlerinage adressés  à tous les choristes par le coordinateur Eloi AMBADIANG, nous terminions notre  soirée par l'annonce du couvre feu.

Le samedi 19 mars 2016, après le petit déjeuner nous nous étions rendus sanctuaire pour vivre un temps fort de rencontre avec le Seigneur à travers plusieurs activités. A notre arrivé sur le site, nous avons été accueillis par le Père Venant SAMBA, chapelain au sanctuaire Sainte Anne d'Auray qui va nous  accompagner durant le pèlerinage. Ce dernier nous avait conduit à la salle Saint Jean-Paul 2 où  vont se dérouler nos activités. Après ses mots de bienvenue, le Père Venant  nous avait  introduit dans le thème du pèlerinage. En effet, en union avec toute l'Eglise qui célèbre cette année, le jubilé de la Miséricorde, notre pèlerinage a été placé sous le thème de la Miséricorde divine. Conformément  au programme prédéfini,  nous avions entamé la première partie d'un partage sur la divine miséricorde par une méditation de l'évangile de Luc 6, 27-36, un partage fait d'abord en binômes entre les pèlerins  puis avec l'assemblée, sur les œuvres et versets du texte  pouvant définir la miséricorde. La miséricorde de Dieu  qui se manifeste dans sa douceur a été développée et illustrée  par le Père Venant avec :  Ps 119,103, 1 Rois19, 11 et Mt 11,28-29. La miséricorde  peut être assimilée entre autre à la bonté, la tendresse, la compassion, la patience de Dieu. Elle est une expression de la toute puissance de Dieu.

Après une heure de partage autour de ce thème, nous nous dirigeâmes vers la chapelle de l'immaculée conception  pour la messe de 11h célébrée par le père Venant et animée par la chorale Saint Kizito. La fin de la messe a été suivie d'un petit de temps de découverte du site, de séance photos, de détente, de méditation, de louange  avant un pique nique jusqu'à 14h.

Les activités de l'après midi ont débuté par le chemin de croix en plein air sur le site. Nous nous étions ensuite retrouvés à la salle Saint Jean Paul 2 pour la suite de l'exhortation et le partage sur la miséricorde de Dieu. Le texte de la méditation était la parabole de l'enfant prodigue (Lc15, 11-33) illustrée par un célèbre tableau du peintre néerlandais Rembrandt van Rijn. Entre autre, en nous invitant à ne pas faire/nous limiter à  une interprétation trop humaine des évangiles, le Père Venant nous a amené à saisir la réalité de chaque être humain, chrétien à qui il arrive de se retrouver soit dans l'état du fils ainé soit de l'enfant prodigue de cette parabole. Il nous a exhorté à  toujours œuvrer pour demeurer en Dieu, source de toute vie. En effet,  celui qui demeure auprès de Dieu se trouve dans la vie et celui qui tourne le dos à Dieu sombre dans la mort. La miséricorde  reçue de Dieu devant être témoignée concrètement, Dieu  nous invite à être des artisans vivants de cette miséricorde auprès de  nos frères, à travers des œuvres concrètes (nourrir l'affamé, abreuver l'assoiffé, accueillir l'étranger, vêtir le malheureux, soigner les malades et visiter les prisonniers) énumérées dans Mathieu 25, 31-46. Nous avions achevé ce temps de partage par une préparation au sacrement de réconciliation. Notre journée s'est donc  terminée par un  temps fort d'adoration de Jésus présent dans le Très Saint Sacrement vécue conjointement avec le sacrement de réconciliation. Nous avions quitté le sanctuaire vers 19h.

De retour à l'espace Montcalm, nous nous sommes retrouvés pour le diner dans un esprit fraternel et très convivial.  Après le repas, nous avions pris un temps de prière du chapelet et de louange dans  la chapelle de l'Espace Montcalm. Le couvre feu a été annoncé à la fin de la prière.

Le dimanche 20 mars 2016, dernier jour de notre pèlerinage, après le petit déjeuner, nous nous étions rendus  à la basilique Sainte Anne d'Auray pour vivre la messe  qui y serait solennellement célébrée en la fête des rameaux (fête commémorant l'entrée triomphale de Jésus dans la ville de Jérusalem, où il fut salué et accueilli comme roi avant de souffrir sa passion. Le dimanche des rameaux est aussi celui qui annonce  la semaine sainte pendant le temps de carême). Avant la messe nous avions pris un moment de préparation personnelle et de rappel des dispositions pratiques devant meubler cette  journée. Après la messe, tous les pèlerins s'étaient réunis à la salle Saint Jean-Paul 2 pour faire un bilan du pèlerinage et un partage sur les expériences personnelles vécues durant ce pèlerinage. Cette séance qui s'était déroulée sous la direction bienveillante du père Venant, a vu  émerger et jaillir des témoignages vivants, fruits de ce pèlerinage. Après cette demi-journée au sanctuaire, nous nous étions retrouvés pour le déjeuner,  toujours dans un esprit convivial à l'Espace Montcalm.

Après le repas, nous avions écouté  les  mots de remerciements du coordinateur de la chorale au Père Venant pour son accueil, sa disponibilité et à tous les pèlerins pour leur participation et leur contribution à la réussite de ce pèlerinage. Nous quittions Vannes vers 16h30 après la bénédiction donnée par  le  Père Venant SAMBA.

Emmanuel HEGBE

Vie spirituelle et sociale,

Chorale Saint Kizito

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos photos